Politique de retour de 365 jours
Livraison 6 € - Option gratuite à partir de 29 € d'achats-
09 73 03 87 71 - (jours ouvrés de 9h à 20h)

POURQUOI AIMONS-NOUS TANT LES MONTRES MÉCANIQUES AUTOMATIQUES ?

Tout ce qu'il vous faut savoir sur l'une des plus belles créations de l'homme

Il est dans notre nature d'apprécier les mécaniques compliquées au fonctionnement sans faille - même si nous ne comprenons pas toujours celui-ci. Dans cet article, nous vous ferons découvrir comment fonctionnent les montres mécaniques. Pour que vous puissiez encore mieux les apprécier.

Les montres mécaniques, et plus particulièrement les montres squelettes, sont de véritables œuvres d'art. L'hypnotique danse de leurs magnifiques engrenages, ressorts et pierres d'horlogerie transférant leur énergie d'un élément à un autre dans une chorégraphie permettant de mesurer le passage du temps avec une extrême précision est absolument fascinante.

COMMENT SONT FABRIQUÉES LES MONTRES MÉCANIQUES

La première montre jamais créée était un cadran solaire. En termes d'appareils servant à indiquer l'heure, les cadrans solaires sont des instruments assez précis. Malheureusement, ils ne fonctionnent que la moitié du temps... et seulement quand la météo le permet. Au fil des époques, nous avons développé de nombreuses façons de lire l'heure et de mesurer le passage du temps, des horloges à eau jusqu'aux sabliers en passant par les horloges à feu et bien plus encore. Dans les cultures asiatiques, il était même fait usage d'horloges à encens ingénieusement conçues qui permettaient de lire l'heure grâce aux parfums libérés par des porte-encens .

Les premières montres étaient d'une grande imprécision. Leurs ressorts propulsaient les aiguilles autour du cadran, mais leur vitesse variait en fonction de la tension de ce ressort. Elles allaient beaucoup trop vite le matin et ralentissaient au fur et à mesure de la journée. Certains d'entre nous aimeraient que ce soit toujours le cas.

En 1656, l'inventeur néerlandais Christiaan Huygens rendit les horloges 60 fois plus précises en mettant au point l'horloge à pendule. Il déclencha cette petite révolution en introduisant dans ces horloges le premier oscillateur harmonique, pour leur offrir une précision inégalée. Ces horloges étaient alimentées par un poids qui tirait sur les engrenages et faisait constamment aller et venir leur pendule. Ce pendule était relié à une fourche à palette, de sorte que chaque mouvement de balancier permettait aux engrenages de se déplacer d'une distance spécifique. Étant donné que la force de gravité est constante, la force s'exerçant sur le poids et le pendule maintenait l'horloge constamment en marche. Ce même principe est à l'œuvre au sein des montres mécaniques modernes, grâce aux poussées opposées du ressort moteur et du spiral agissant sur leur balancier.

TYPES DE MONTRES MECANIQUES

Il existe trois types de montres mécaniques : mécaniques, automatiques et mécaniques automatiques. Tous les trois utilisent un ressort moteur comme source d'alimentation, la différence entre elles étant la manière dont celui-ci pourra être remonté.

MONTRES MECANIQUES

Une montre mécanique ne peut être remontée qu'à l'aide de la couronne. C'est le type de mouvement le plus courant dans les montres de poche et les montres mécaniques vintage. La rotation de la couronne resserre le ressort moteur, ajoutant à la réserve de marche de la montre.

MONTRES AUTOMATIQUES

Les montres 100% automatiques sont rares, mais elles existent. Celles-ci ne peuvent pas être remontées en tournant la couronne, mais uniquement en faisant subir des mouvements à la montre elle-même. Au sein du boîtier se trouve une masse oscillante en forme de demi-lune. Ce rotor se déplace au gré des mouvements de votre bras et remonte donc la montre lorsque vous vous déplacez. L'idée étant que si vous portez la montre automatique tous les jours, elle accumulera suffisamment d'énergie pour continuer à fonctionner toute la nuit et ne devrait de ce fait jamais s'arrêter. Remettez-la autour de votre poignet le lendemain matin, partez au travail et vous générerez suffisamment d'énergie que pour faire fonctionner la montre en continu et la recharger pour la nuit suivante. Si elle venait cependant à s'arrêter, il vous faudrait peut-être la secouer un peu avant qu'elle ne redémarre. Ne le faites cependant pas de manière trop brusque, les ressorts et les engrenages pourraient ne pas aimer cela.

MONTRES MÉCANIQUES AUTOMATIQUES

La plupart des montres mécaniques modernes sont dotées d'un mouvement mécanique automatique. Ces mouvements peuvent être remontés à l'aide de la couronne de la montre pour ensuite maintenir leur niveau d'énergie grâce aux mouvements de votre main. Si votre montre mécanique automatique venait à s'arrêter, utilisez la couronne pour la remonter jusqu'à ce que la trotteuse redémarre. Vous pourrez alors la remettre au poignet en toute sécurité car le poids du rotor fera le reste du travail.

COMMENT FONCTIONNENT LES MONTRES MÉCANIQUES

Quelle que soit la manière dont votre montre mécanique transmet de l'énergie au ressort moteur, ce n'est là que le début d'une longue danse. Si vous deviez extraire le ressort moteur du barillet qui le contient, il se déroulerait en un instant en un ruban d'acier de 20 à 30 cm de long. C'est l'état auquel il essaie constamment de revenir, et c'est la force qui anime la montre.

L'énergie passe ensuite du ressort moteur au train de roues. Ce sont les engrenages qui propulsent les aiguilles autour du cadran et actionnent les diverses complications dont votre montre peut être équipée, telles le chronomètre, la fenêtre de date, la fenêtre de phase de lune, etc. Le nombre d'engrenages de votre montre dépend de son nombre de complications.

La minuterie transmet à l'aiguille des heures le mouvement de rotation de l'aiguille des minutes en respectant un ratio de 12/1. Lorsque vous tirez sur la couronne pour régler l'heure, la couronne se connecte directement à la minuterie pour permettre aux aiguilles de tourner lorsque vous l'actionnez. Lorsque vous repoussez la couronne, la minuterie se reconnecte au train de roues et la montre recommence à fonctionner.

Le cœur battant de votre montre - et sans aucun doute ses éléments les plus importants - sont l'échappement et le balancier. Lorsque l'énergie est transmise au balancier, celui-ci oscille d'avant en arrière à un rythme régulier. Ce rythme est maintenu par le ressort spiral qui repousse la force provenant du ressort moteur. Sans cette contre-pression, les aiguilles de votre montre tourneraient autour du cadran à des vitesses vertigineuses tandis que le ressort moteur se déroulerait complètement en une seule fois. Le poids du balancier lui donne de l'élan, l'amenant à pousser contre le spiral. Le spiral est plus résistant que le ressort moteur et repousse le balancier. Plus vous aurez stocké d'énergie dans votre ressort moteur, plus le balancier tournera loin et vite. Et inversement, moins d'énergie entraînera un mouvement plus lent et plus court.

L'échappement est activé par le balancier. Une goupille (rubis) sur le balancier frappe l'échappement, l'impactant latéralement et le libérant d'un côté puis de l'autre. Lorsque le balancier revient en position initiale, il repousse l'échappement pour le libérer à nouveau. Ces incréments permettent aux aiguilles de la montre de se mouvoir de manière précise et le son des rubis de l'échappement sont à l'origine du fameux "tic-tac" de votre montre. Le spiral est équipé de systèmes de régulation, permettant aux horlogers d'ajuster sa tension au cas où votre montre tournerait trop vite ou trop lentement. Une montre mécanique savamment réglée ne perdra (ou ne gagnera) pas plus de 2 à 3 secondes par jour.

Les montres squelettes vous permettent d'admirer cette élégante danse, mais elles peuvent parfois être considérées comme plus difficiles à lire car les aiguilles peuvent se perdre (visuellement) dans la complexité du mouvement sous-jacent. Heureusement, nous disposons de plusieurs modèles qui résolvent ce problème, telles nos collections Fenes et Cor. Et pour tous ceux qui voudraient pouvoir observer le mécanisme dans son entièreté, nos collections Dante ou Mamut répondront à toutes vos attentes.

QUEL TYPE DE MONTRE MÉCANIQUE POUR HOMME DOIS-JE PORTER ?

Pour les hommes qui aiment porter des gilets, une montre de poche mécanique est l'accessoire ultime. Si vous êtes curieux de nature et voulez toujours savoir comment les choses fonctionnent, une montre squelette vous permettra d'afficher ce trait de votre caractère. Pour ceux qui apprécient le design classique et épuré, les montres mécaniques automatiques équipées d'un minimum de complications répondront à toutes vos attentes (et devront être remontées moins régulièrement) La nombre de modèles de montres mécaniques disponibles sur le marché est pratiquement infini. Vous en trouverez forcément une qui évoquera votre caractère et vous séduira par son esthétique.

VOS QUESTIONS - NOS RÉPONSES

Vous désirez être informé de nos dernières publications, du lancement de nos nouvelles collections et avoir accès aux offres et aux contenus exclusivement réservés à la Trendhim Tribe ?

Il vous suffira de vous inscrire ci-dessous.

J'ai pris connaissance de la politique de confidentialité de Trendhim. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.